Archives pour la catégorie Non classé

Teindre un pantalon en lin en machine

Vous souhaitez transformer le look de votre pantalon en lin ? Apprenez pas à pas grâce à ce tutoriel simple et efficace comment teindre un pantalon en lin en machine de manière durable.

Il faut savoir que le lin est une fibre végétale. Plus écologique à produire que la fibre animale, elle ne nécessite pas de grandes quantités d’eau pour être cultivée !

Est utilisé aujourd’hui la teinture « Idéal », véritable référence pour la teinture du coton, viscose et lin. Elle est très facile d’utilisation ! Si vous n’avez jamais teint de tissu, consultez cet article où le b.a.-ba y est expliqué.

Pour réaliser la transformation de votre pantalon en lin, vous aurez besoin de :

  • Une boîte de teinture Idéal de la couleur de votre choix (comprenant la teinture et le fixateur)
  • 500g de sel (du sel de cuisine conviendra parfaitement)

Il sera conseillé d’utiliser une machine avec une capacité de 5-6 kg de lavage pour éviter que le vêtement ne ressorte avec des tâches. Attention à ce que vos vêtements ne dépassent pas la moitié de cette capacité.

En teinture, de manière générale, toujours utiliser un contenant où le vêtement pourra remuer librement.

Préparation de la teinture

Etape 1) Mettre dans le tambour de la machine la barquette de teinture ainsi que la barquette de fixateur.

Etape 2) Ajouter les 500g de sel.

Teinture du pantalon en lin

Etape 3) Humidifier le pantalon en lin dans le but d’éviter la concentration de teinture sur une zone du vêtement puis le déposer dans la machine.

Etape 4) Programmer votre machine à laver sur un cycle normal à 40°C. Surtout ne pas lancer de prélavage !!

Etape 5) Ne pas sortir directement le vêtement après la fin du cycle mais relancer un programme à la même température seulement, cette fois-ci, ajouter une dose de lessive.

Etape 6) Vous pouvez désormais sortir le pantalon en lin de la machine et le laisser sécher à l’air ambiant ou passer le pantalon au sèche-linge.

N’oubliez pas que certains fils, boutons ou fermeture éclair (s’ils ne sont pas de la même matière que celle de la toile de votre pantalon) ne se teindront pas obligatoirement lors du processus.

Magnifique ! Vous avez désormais un tout nouveau pantalon sans même avoir contribuer à la surconsommation de vêtements 😉 Si vous êtes satisfait du résultat n’hésitez pas à envoyer un avant/après de votre transformation textile on cliquant sur l’onglet contact tout en bas de la page d’accueil du blog.

Pour retrouver tous les tissus et teintures, rendez-vous sur le site de la boutique Au fil d’Emma !

Comment teindre un manteau en laine ?

Votre manteau en laine prend la poussière dans le fond de votre dressing ? La couleur de celui-ci ne vous plaît plus et vous souhaitez donner une seconde vie à ce vieux vêtement auquel vous tenez toujours ? 😉 Vous êtes au bon endroit pour réaliser une jolie transformation en évitant tout erreur de procédure.

D’abord, qu’est-ce que la laine et comment la traiter ? La laine est une fibre animale qui a la particularité d’être isothermique. C’est pourquoi elle est l’alliée contre l’hiver par excellence !

Parmi les teintures existantes pour teindre la laine, nous vous conseillons d’utiliser la teinture « Acid Dye ». Le terme acide est utilisé parce qu’on utilise du vinaigre blanc lors du processus.

Si votre vêtement n’est pas 100% laine, veuillez consultez cet article.

Passons désormais aux étapes de préparation :

Vous aurez besoin :

  • De teinture « Acid Dye » de la couleur de votre choix (à savoir que les coloris sont miscibles entre eux, une large gamme de couleur s’offre à vous pour teindre un manteau en laine)
  • De vinaigre blanc
  • D’un grand récipient qui puisse se mettre sur le feu, qui résistera à l’acidité de la teinture et où le manteau pourra remuer librement
  • D’un petit contenant (un bol par exemple)
  • De l’eau du robinet

Etape 1) Déterminer la quantité de teinture dont vous aurez besoin en pesant votre manteau en laine à sec.

Etape 2) Une fois le manteau pesé, vous pouvez le mettre en machine (cycle pour la laine) dans le but d’enlever les éventuelles poussières ou taches.

Etape 3) Remplir le grand récipient d’eau, placer le contenant sur le feu sans l’allumer, nous y reviendrons après.

Etape 3) Dans le petit contenant, mélanger une tasse de vinaigre blanc + la teinture Acid Dye en y ajoutant de l’eau chaude jusqu’à dissolution de la poudre. Ajouter ensuite ce mélange dans le grand récipient préalablement rempli d’eau.

Etape 4) Sortir le manteau en laine de la machine en le gardant humide puis plonger ensuite le vêtement dans le grand récipient et augmentez PROGRESSIVEMENT la température du feu jusqu’à ébullition.

La notion d’augmentation progressive de la température de l’eau est ici très importante car c’est grâce à ce processus que votre manteau ne feutrera pas.

Etape 5) Maintenir à ébullition pendant 30 minutes sans cesser de remuer.

Etape 6) Idem pour arrêter le feu de chauffer, laisser refroidir progressivement l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tiède ou sortez le vêtement et laisser le refroidir à l’air libre.

Etape 7) Pour finir, rincer avec plusieurs eaux successives jusqu’à obtention d’une eau bien claire et voilà le résultat final de votre teinture.

Si votre vêtement ressort avec des taches, n’hésitez pas à consulter cet article.

Vous avez désormais un nouveau manteau en laine sans avoir retiré l’âme de celui-ci !! Si vous en avez envie, vous pouvez nous envoyer un avant/après de votre manteau en laine en cliquant sur l’onglet contact du blog (tout en bas de la page d’accueil) 😉

Retrouvez toutes nos teintures et nos tissus sur le site de la boutique Au Fil d’Emma !

DIY : Faire une robe de La Reine des Neiges

C’est le plus grand succès de Disney de ces dernières années, et toutes les petites filles en rêvent… De qui, Mais de la Reine des Neiges bien sûr! Et pour éviter les déguisements de petite qualité qui s’abiment vite, vous êtes nombreuses à vous lancer pour créer la robe de ses rêves!

Voici une solution ultra simple pour faire vous même une robe de la Reine des Neiges : achetez une robe de cérémonie blanche (chez Tati par exemple, mais on en trouve aussi facilement d’occasion). Ces robes sont en polyester, achetez un sachet d’idye Poly bleu, la teinture pour polyester et teignez. Vous pouvez rajouter quelques paillettes si ça manque, éventuellement une traine en tulle, et hop, c’est fini! Pas (ou peu) de couture, simple et rapide!

Robe La Reine des Neiges

Teindre un vêtement taché

Quand un vêtement est taché, une bonne solution pour camoufler les taches est de le teindre avec un coloris plus foncé. (si la tache est due à une teinture, lire ici)

Note : Il faudra bien sûr avant toute chose connaitre la composition du tissu pour choisir la teinture. Lire ici.

Si votre tache est claire (décoloration, javel, …) :
Votre teinture devra être soit identique (pas facile à trouver, sauf pour du noir), soit plus foncée que la couleur d’origine, pour couvrir complètement la tache sans démarcation.

Si la tache est foncée :Il faudra teindre dans une couleur plus foncée que la tache, pour couvrir la tache et la couleur d’origine. Attention aux mélanges de couleurs : du bleu sur du jaune donnera du vert…

Pour des petites décolorations, une solution simple sera souvent de colorier avec un feutre (feutre pour tissu ou feutre indélébile).

Remarque : certaines taches (transpiration, parfum, …) peuvent laisser des auréoles même après teintures.

 

Teindre un vêtement de ski

Je ne recommande pas d’essayer de teindre un vêtement de ski, une combinaison, une parka ou tout autre vêtement technique.

En effet, ces vêtements sont souvent constitués de matières synthétiques et de matières techniques qui ne supporteront pas bien la chaleur. De plus, les traitements imperméabilisants empêcheront l’eau, et donc la teinture de pénétrer dans le tissu.

 

 

Les tissus qui ne se teignent pas

Teindre un vêtement : les matières qui ne se teignent pas

Les tissus en 100 % acrylique, les chlorofibres;
Les tissus à « nettoyage à sec » quelles que soient leurs pourcentages en fibres naturelles ou synthétiques
Les tissus traités « Scotchgard »;
Les tissus imperméabilisés et les tissus matelassés;
Les vêtements de ski ainsi que les vêtements en Gore-Tex® ou en microfibres;
les tissus comportants plus de 5 % d’élasthanne (car risque de rétrécissement ou de froissé irréversible de la fibre).

Et tout vêtement composé des tissus suivants
Acétate (Rhodia®, Albène)
Triacétate (Rhonel, Tricel)
Acryliques (Crylor, Léacryl, Orlon, Courtelle®, Dralon®, modal…)
Chlorofibres (Rhovyl, thermolactyl, Thermovyl, Gore-Tex®…)
Les marques commerciales ® appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Attention ! Les coutures sont souvent en fil polyester ou en polyamide, même si le vêtement est en coton. Il faut donc prévoir de faire une teinture pour polyester si on ne veut pas avoir des coutures contrastées.

Comment décolorer un tissu?

Parfois, avant de teindre un tissu, il est nécessaire de le décolorer :

– Si le vêtement a été coloré accidentellement au lavage- Si la couleur d’origine est trop foncée pour la teinture que l’on veut faire

Attention : Tous les tissus ne peuvent pas être décolorés!
Sont impossible à décolorer :
– Les tissus synthétiques (polyester, polyamide, acrylique, …)
– La laine et la soie
– Les tissus imprimés (on ne peut faire partir l’impression)
– Les tissus grand teint.
– Les jeans denim, teint à l’indigo
– Certains tissus décoloreront, mais pas en blanc : des noirs ou des rouges, par exemple, décoloreront en laissant une couleur orange, ou jaune.

Comment décolorer un tissu en coton, lin ou viscose avec le décolorant tissu Idéal?

– Découper le sachet, et placez le debout dans le tambour de votre lave-linge, sans le vider.
– Introduire immédiatement le linge propre et sec, bien déployer dans le tambour.
– Ne pas ajouter de lessive, et lancer immédiatement un cycle long à 90° sans prélavage.
– Pour les articles délicats, on peut faire un cycle à 60°, mais l’efficacité du décolorant pour tissu Idéal sera réduite.
– Une fois le cycle terminé, retirer le sachet, et relancer un cycle à 30° avec de la lessive.

Un sachet de 200g peut décolorer jusqu’à 1kg de linge sec, ne pas mettre plus de 2 sachets et 2kg de linge par machine.

—> Acheter le décolorant pour tissu Idéal

Teindre un tissu imprimé

Il est important de comprendre comment fonctionne la teinture avant de teindre un tissu imprimé.
La teinture va changer la couleur de la fibre, en imprégnant le tissu, mais elle ne va pas jouer sur la couleur des encres qui impriment le tissu (et une décoloration ne servira pas grand chose).

Voici des essais sur 4 tissus différents : des pois noir/blanc, un motif fleuri gris sur écru, un petit motif fushia et un imprimé blanc sur blanc (invisible sur la photo, il y est pourtant!).

La teinture étant transparente, elle va ressortir sur les coloris clairs et s’ajouter aux coloris existants (un tissu jaune teint en bleu deviendra vert).

Sur les pois, le blanc des pois était le fond du tissu, donc c’est lui qui va prendre la teinture. Si les pois avaient été imprimé blanc sur un tissu noir, les pois blancs n’auraient pas pris la couleur.

 

Sur le motif fleuri gris, le motif reste identique, tandis que le fond prend la teinture (j’ai fait exprès des effets marbrés sur ces tissus).

 

Sur l’imprimé fushia, le mauve (à gauche) est pastel, et donc très visible, par contre le ocre s’ajoute au fushia pour créer un très joli rouille…

 

 

Ce dernier tissu est un imprimé blanc sur blanc (absolument impossible à rendre en photo d’ordinaire!). Le fond prend la teinture, mais pas (ou très peu) les motifs imprimés, et on se retrouve avec de très jolis tissus…

Avant de teindre un vêtement un vêtement imprimé, réfléchissez donc bien aux couleurs qui feront ressortir votre imprimé, ou au contraire qui pourront le camoufler, selon votre envie.

Teindre du Lycra ou de l’élasthanne

L’élasthanne, souvent vendu sous le nom de marque Lycra ®, est un polyuréthane élastomère.
Mélangé à d’autres fibres, il rends les tissus élastiques, ils reprennent leur forme initiale une fois étirés. En général, un tissu ne contient pas plus de 2 à 10% d’élasthanne.

La fibre elasthanne ne se teint pas, mais comme elle est très minoritaire dans les tissus, le fait de teindre les autres fibres suffira.

L’élasthanne est fragile et supporte mal la chaleur. Passé à plus de 40°, il peut se détendre et être moins élastique.

La teinture est donc possible pour les tissus contenant de l’élasthanne (Lycra), mais les hautes températures (teinture pour laine et polyester) peuvent l’abimer et le rendre moins élastique.